» Welcome Guest
[ Log In :: Register :: Search :: Help ]

Click here to add a report from another organization.
new topic
Organization: CONSEIL NATIONAL DES DROITS DE L'HOMME "CNDH"
The following information may be cited or quoted as long as the source is accurately mentioned and the words are not taken out of context.
Posted: Sep. 07 2005,02:27 If you wrote this report, you will find a button here that you may click
in order to make changes in the report.

PROGRESS: Has your organization seen progress toward a culture of peace and nonviolence in your domain of action and in your constituency during the first half of the Decade?

Globalement, si certains indicateurs peuvent paraître positifs, nous n'avons pas constaté de réel(s) changements, notamment dans les mentalités, même si, à raison d'évènements marquants, il peut être parfois noté un meilleur engagement, en particulier en provenance des jeunes (grands ados).

OBSTACLES: What are the most important obstacles that have prevented progress?

Les grands obstacles nous semblent essentiellement d'ordre culturel et, dans cette dimension malheureusement souvent d'origine religieuses (incompréhension du mode de pensée et de comportement).

ACTIONS: What actions have been undertaken by your organization to promote a culture of peace and nonviolence during the first half of the Decade?

Nous avons rélisé différentes actions, participé à la journée du 21 septembre et notamment publié le texte suivant:
Choc(s) d'inculture(s)
Le principal mal de la société &- et des Nations &- en ce début de troisième millénaire, ressemble à s'y méprendre à celui qui sévissait déjà au début du second millénaire : l'inculture qui est la base de toutes les tensions entre deux blocs culturels que sont l'occident et l'orient et qui a généré, autrefois comme aujourd'hui des croisades d'injustice.
D'aucuns prétendent que les maux viennent d'un globalisation ou mondialisation galopante voire d'une mauvaise redistribution des richesses, d'autres affirment que les tensions guerrières actuelles découlent du choc de deux cultures que sont l'Occident et l'Islam, comme si l'Occident était en tant que tel une culture.
C'est une erreur, il s'agit du choc de l'inculture, mère de toutes les incompréhensions, de toutes les différences construites artificiellement et de toutes les discriminations qu'elles soient sociales ou économiques et ce, aussi bien au niveau de l'individu que des sociétés ou de la société toute entière, l'ensemble de ces discriminations ayant incontestablement un caractère culturel stricto sensu.
Être mieux à même de comprendre l'autre individu, l'autre groupe, l'autre Nation et leurs usages, découle de la seule capacité à l'appréhender qui générera l'ouverture à l'échange (toujours enrichissant).
Or, cette capacité ne peut s'exprimer pleinement qu'avec un minimum de fonds culturel (universel) acquis, ce qui devrait vouloir dire enseigné, et ce, plus particulièrement dans le monde occidental ou, de manière générale, l'éducation est, en principe, une double obligation légale, à la fois de l'Etat et de l'individu (ou de sa famille).
Mais quelle éducation et quelle culture peut valablement offrir un système qui n'incite qu'à la compétition individuelle, entretenue et renforcée par des principes instituant que seul le diplôme permet l'épanouissement ultérieur ?
Aucunes. Aucunes, précisément, puisque l'épanouissement réel ou considéré comme objectif de vie, devrait nécessairement passer par une prise en compte de valeurs humaines éloignées, soit du système économique et social, soit encore des principes moteurs de l'Etat ou de la société civile organisée, précisément autour des mêmes pseudo valeurs !
Or, ces principes d'éducation et de culture concernent précisément tous les aspects de la société, compris les droits de l'homme qui en découlent naturellement, ou compris encore l'écologie ou l'environnement.
Les États doivent donc réformer d'urgence leurs principes d'éducation et de culture et développer une communication sociale et humaniste pour " former " ses membres plutôt qu'à continuer à confondre forme et fond et à vendre des tickets de musées d'inculture.
Ceci vaut plus encore pour la France, autrefois phare de cette culture qui fut ciment de relations internationales et d'heureux échanges, culture aujourd'hui disparue.
L'Etat doit changer. L'harmonie sociale et l'équilibre universel sont à ce prix.
Jean-Georges D'Ancoisne
Consultant en Droits de l'Homme

ADVICE: What advice would you like to give to the Secretary-General and the General Assembly to promote a culture of peace and nonviolence during the second half of the Decade?

Nous estimons qu'il convient de développer activement un retour à la culture universelle fondé sur des valeurs communes à tous les peuples et ethnies et de renforcer la protection du patrimoine culturel et en particulier relancer la Bannière de la Paix (Pax Cultura) initiée autrefois par Nicolas ROERICH, notamment par une action grand public autour de ce thème.

PARTNERSHIPS: What partnerships and networks does your organization participate in, thus strengthening the global movement for a culture of peace?

Variable selon les circonstances. En particulier ETOILE DU MATIN.

PLANS: What new engagements are planned by your organization to promote a culture of peace and nonviolence in the second half of the Decade (2005-2010)?

Partiicper à la production d'un film destiné aux télévisions sur le thème de la Bannière de la Paix, projet dans lequel nous sommes engagés avec d'autres organisations dont ETOILE DU MATIN, projet sur lequel nous travaillons également à l'édition d'un DVD multilingue avec une version Espreanto.

Postal address of organization

54, rue Monsigny
62200 - BOULOGNE SUR MER

E-mail address of organization

cndhc@wanadoo.fr

Website address of organization

En cours de modification

Highest priority action domain of a culture of peace

Le développement de la Culture aussi bien dans le sens culturel du terme qu'au niveau des droits de l'homme.

Second priority action domain of a culture of peace

Agir pour développer la compréhension, la tolérance et la solidarité.

Highest priority country of action (or international)

France et échanges Européens et Internationaux, notamment Inde.

Second priority country of action (or international)

Back to top
Organization: CONSEIL NATIONAL DES DROITS DE L'HOMME "CNDH"

Click here to add a report from another organization.
new topic