» Welcome Guest
[ Log In :: Register :: Search :: Help ]

Click here to add a report from another organization.
new topic
Organization: Innovation & Formation pour le Développement et la Paix, (IFDP ASBL)
The following information may be cited or quoted as long as the source is accurately mentioned and the words are not taken out of context.
Posted: May 06 2005,04:04 If you wrote this report, you will find a button here that you may click
in order to make changes in the report.

PROGRESS: Has your organization seen progress toward a culture of peace and nonviolence in your domain of action and in your constituency during the first half of the Decade?

Sur le plan général

Au cours de la première moitié de la décennie (2001-2005), dans la globalité, il y a eu des avancées significatives dans l'engagement des Etats pour l'instauration d'une Culture de Paix. Cependant, les violations massives des droits humains ont continué et peut être augmenté à une grande vitesse, notamment, avec la montée du terrorisme international (avec Al Qu Aïda et d'autres mouvements semblables), la guerre en Irak, les conflits entre Juifs et Palestiniens, l'extrême pauvreté dans les pays du Tiers Monde mais aussi la problématique posée par les trafics des armes à feu à travers un commerce international illicite mais fructueux. Sur le Continent africain, l'intolérance des religions, notamment dans les pays musulmans (Nigeria), les crises politiques accompagnées parfois des Coups d'Etats ou des rébellions, l'exploitation des ressources naturelles (Pétrole, Diamant, Coltan...) pour alimenter les conflits armés et encourager les viols sexuel, les massacres des civils, les pillages, plus particulièrement en Rép. Dém. Congo, Burundi, Côte-d'Ivoire, Nord de l'Ouganda, au Soudan (Darfour et Sud Soudan), en Somalie et les tensions entre l'Erythrée et l'Ethiopie, les problèmes de gestion des terres au Zimbabwe et au Kenya, pour ne citer que ces quelques exemples, demeurent les faits qui ont marqué cette première décennie.

Sur le plan local (R.D.Congo)

On a enregistré des progrès dans le processus de paix, suite aux différents accords signés et les pressions internationales. Les tensions entre communautés ont sensiblement diminuées sur une grande partie du territoire national, sauf à l'Est, notamment dans le District de l'Ituri, au Nord et Sud-Kivu faisant frontières avec l'Ouganda, le Rwanda et le Burundi. La situation évolue progressivement vers une paix durable et la cohabitation pacifique, suite à la présence marquée de l'autorité gouvernementale centrale et la MONUC à travers les brigades du Kivu et de l'Ituri.

Dans nos domaines d'action, nous avons remarqué un certain nombre des résultats encourageants. C'est notamment :
* Une multiplication des synergies pour combattre toute forme de violences armées.
* La création de la Cour pénale Internationale pour juger les crimes de guerre, de génocide et crimes contre l'humanité.
* Le renforcement de la Convention relative aux droits de l'Enfant et à la Déclaration Universelle des Droits de l'homme (ici l'interdiction du recrutement et utilisation des enfants dans les conflits armés).
* La protection et promotion des droits des minorités et peuples indigènes.
* L'appui aux activités de « paix et réconciliation ».
* La valorisation du Pacte International sur les Droits Economiques, Sociaux et Culturels (Droits ESC) en vue de renforcer les stratégies de lutte contre la pauvreté et l'injustice (promotion du commerce équitable, l'approche du développement basée sur les Droits ESC)
* La promotion du Genre,
* La question des embargos de l'ONU sur les armes sur la RDC

Parmi les bénéficiaires de l'IFDP,

Nous avons constaté une certaine amélioration des rapports sociaux par rapport à la période située entre 1996 et 2001 qui coïncide avec la première et la seconde guerre en RDC. Tout el monde a aspiré à la paix et les organisations et mouvements associatifs ont multiplié des clubs de paix pour sensibiliser les populations à une réconciliation et à la cohabitation pacifique. On a vu également s'intensifier, malgré les tensions politiques entre le Rwanda, Burundi et la RDC, des échanges entre membres de la Société Civile (ONG, Eglises...) de ces trois pays y compris les transactions commerciales. L'éducation à la paix a été insérée dans les programmes d'enseignement dans les écoles primaires.

Par rapport au développement des indicateurs, pour mesurer le progrès

Au niveau du terrain, il s'est posé d'énormes difficultés de prévoir et développer les indicateurs relatifs aux progrès réalisés, suite aux changements dans les deux sens (mauvais et bon) de la situation sécuritaire.  Pour la plupart de cas, les événements étaient imprévisibles. Cependant, il y a eu également un problème d'insuffisance d'expertises dans ce domaine, surtout dans une matière aussi sensible que la paix. D'où un besoin de capacitation.

OBSTACLES: What are the most important obstacles that have prevented progress?

L'obstacle le plus important est lié à la difficulté d'instaurer la confiance totale entre communautés locales. Le deuxième problème est l'implication des enfants dans les conflits armés, pourtant c'est à partir d'eux, que la culture de paix devrait commencer à être enseigne. Le troisième obstacle est lié aux viols des femmes qui ont accru les conflits et une difficile cohabitation entre les familles des victimes et celles des ceux qui on commis les forfaits. Le quatrième et même aussi important est lié à l'extrême pauvreté dont sont victimes les couches les plus défavorisées et le dernier défi est relatif à l'insuffisance des moyens d'actions pour réaliser un grand travail.

ACTIONS: What actions have been undertaken by your organization to promote a culture of peace and nonviolence during the first half of the Decade?

Comme actions, IFDP a réalisé ce qui suit :

* 10 rencontres de dialogue entre leaders et intellectuels issus de différents groupes « ethniques »,
* 06 conférences - débats sur la paix et la gestion des conflits avec les étudiants des universités,
* 04 journées culturelles sur la paix animées par des danses traditionnelles, poèmes, sketches…
* 03 séminaires sur la paix et la réconciliation à l'intention des Jeunes issus des différents groupes sociaux,
* 03 concours musicaux des groupes des jeunes pour plébisciter la meilleure chanson sur la paix,
* 3 visites d'échanges entres jeunes du Rwanda, du Burundi et de la RDC,
* 120 clubs de paix opérationnels dans les quartiers de la ville de Bukavu et les villages environnants,
* Toutes les écoles primaires et secondaires de Bukavu et environ familiarisées avec les enseignements sur la paix et la tolérance de la diversité culturelle,  
* 03 ateliers sur le dialogue entre la religion à l'intention des leaders chrétiens et Musulmans,
* 03 ateliers sur la question des armes légères à Bukavu, Kisangani et Kinshasa,
* 03 semaines d'actions pour la Paix organisées dans les villages jugés « Zones rouges »,
* la traduction en swahili et en français de la Déclaration de Nairobi sur les armes légères,
* la publication du Bulletin « Humanisme »,
* les activités de démobilisation et réinsertion des enfants soldats démobilisés.

ADVICE: What advice would you like to give to the Secretary-General and the General Assembly to promote a culture of peace and nonviolence during the second half of the Decade?

IFDP aimerait que le Secrétaire Général et l'Assemblée Générale de l'ONU puissent dans la deuxième moitié de la décennie :

* Prendre des mesures adéquates pour réduire les violences armées à l'échelle locale, nationale et internationale,
* Imposer les embargos pour les parties en conflits qui ne veulent pas abandonner les violences,
* Faire pression aux pays riches pour qu'ils aident les pays pauvres à sortir du sous-développement,
* Renforcer la société civile et donner des moyens d'actions aux organisations non gouvernementales (ONG) pour restaurer la culture de la paix dans les ménages, les milieux scolaires et professionnels.
* Renforcer les mesures et initiatives visant à prévenir, combattre et éliminer le commerce illicite des armes légères sous tous ses aspects qui exacerbe les conflits armés et perpétue la pauvreté, sur le plan national, régional et international

PARTNERSHIPS: What partnerships and networks does your organization participate in, thus strengthening the global movement for a culture of peace?

IFDP est membre du RAIAL / IANSA (Réseau d'Actions International sur les Armes Légères / International Action Network on Small Arms). Nous voulons également devenir membre de UNOY.

PLANS: What new engagements are planned by your organization to promote a culture of peace and nonviolence in the second half of the Decade (2005-2010)?

* Créer et animer un Centre d'Information et d'Echanges pour la Reconstruction Sociale (Projet CIERES) qui va faire connecter les jeunes congolais issus des tous les groupes ethniques et ceux de la sous-région des Grands-lacs,
* Renforcer l'éducation de la paix dans les écoles et les foyers,
* Organiser les rencontres inter -culturelles des jeunes,
* Faciliter la création des organisations et des réseaux partisans de la Paix,
* Appuyer les initiatives de reconstruction de la cohésion sociale,
* Appuyer les programmes de renforcement des compétences et des stratégies d'action des artisans de paix,
* Soutenir les réseaux et programmes d'actions sur les armes légères,
* Soutenir les programmes de réduction de la pauvreté,
* Participer à des rencontres initiées sur le plan national, régional et international, en vue d'affiner les stratégies de restauration de la culture de la paix et de non violence en RDC,
* Renforcer le rôle des Organisations de la Société Civile dans la promotion de la paix,
* Elaborer le recueil des outils d'éducation à la paix, par une recherche -action dans les cultures locales, les livre saints (Bible, Coran,...)

Postal address of organization

Safari Bagula Jean-Baptiste
Coordinateur
Bukavu, Sud-Kivu, RDC

E-mail address of organization

ifdporg@yahoo.co.uk

Website address of organization


Highest priority action domain of a culture of peace

Tous ces domaines sont prioritaires, car la lutte pour l'instauration d'une culture de paix ne privilégie pas un seul chemin.

Second priority action domain of a culture of peace


Highest priority country of action (or international)

La République Démocratique du Congo.

Second priority country of action (or international)

Back to top
Organization: Innovation & Formation pour le Développement et la Paix, (IFDP ASBL)

Click here to add a report from another organization.
new topic