» Welcome Guest
[ Log In :: Register :: Search :: Help ]

Click here to add a report from another organization.
new topic
Organization: Fondation de la paix mondiale en R.D.Congo
The following information may be cited or quoted as long as the source is accurately mentioned and the words are not taken out of context.
Posted: April 28 2005,19:54 If you wrote this report, you will find a button here that you may click
in order to make changes in the report.

PROGRESS: Has your organization seen progress toward a culture of peace and nonviolence in your domain of action and in your constituency during the first half of the Decade?

Depuis sa création en date du 22 janvier 2003, notre Organisation a enregistré un progrès remarquable dans l'exercice de ses activités dans le domaine de la paix.

Parmi les actions réalisé sur terrain, nous pouvons citer :

* l'encadrement des artisans de la paix. Les artisans de la paix sont des jeune  âgés de 5 à 10 ans et de 15 à 27 ans que nous avons formés et sont devenus des porteurs de la paix et se consacrent à vivre dans l'esprit de la paix, d'amour et d'unité.
* Création d'une école de paix qui s'occupe particulièrement des enfants démunis et des orphelins. Parmi nos bénéficiaires qui sont des jeunes, nous avons pu constaté que la plupart d'entre eux qui étaient des délinquants avant, sont devenus des artisans de la paix et essaient d'adapter une culture de non-violence dans leur milieu habituel tout en sensibilisant leurs camarades sur la culture de paix.

OBSTACLES: What are the most important obstacles that have prevented progress?

Les obstacles ou les difficultés plus cruciales que nous avons rencontrées depuis le début jusqu'à ce jour sont :

* Manque des moyens financiers et matériels pouvant nous permettre d'atteindre nos objectifs.
* Manque d'infrastructures de base pour le déroulement de nos activités.
* Dans notre société, la haine tribale continue à persister dans certains coins et nous empêche de réaliser nos activités de la culture de paix et de non violence.

ACTIONS: What actions have been undertaken by your organization to promote a culture of peace and nonviolence during the first half of the Decade?

Pour favoriser une culture de paix et de non violence pendant la première moitié de la décennie, notre organisation à réalisé les actions suivantes :

I. Encadrement des artisans de la paix.

II. Célébration de la Journée internationale de la Jeunesse qui coïncide avec l'ouverture officielle des activités des vacances des jeunes en R.D.Congo. Au cours de cette manifestation, les artisans de la paix ont lancé le message de paix devant 6.700 jeunes réunis en présence des autorités de la place. Emotionné et touché par le message de ces enfants, le chef de service urbain de la jeunesse a promis de travailler la main dans la main avec la « Fondation de la paix mondiale » pour une culture de paix et de non violence. Chose promise, chose dû, les artisans de la paix ont  collaboré activement  avec tous les jeunes de différents mouvement en R.D.Congo.

Oh ! les habitants du monde.
Oh ! les habitants de la planète terre !

Nous sommes tous crées à l'image de Dieu, « tel père tel fils », pourquoi pas prendre les caractères de notre père ? car Dieu est amour.

L'amour n'a qu'un fruit la joie, le sourire et la paix.

Aimons-nous les uns et les autres, mettons de côté la sortes de discrimination, nous arriverons à atteindre le paradis qui est la paix.

Peuple de la terre, sachons qu'un jour une interrogation viendra pour chacun de nous. Car nous sommes ici sur terre pour une mission bien déterminée, et toi mon frère, ma soeur, quelle est la tienne ?.

Aimons-nous les uns les autres car la paix commence par
Soi-même.
Vive la paix !
Vive l'amour !
Vive l'unité !

I. Organisation d'une manifestation pour une culture de paix et de non-violence au sein des Ecoles St Boniface Kitumaïni, NADIA Pleace school, Lycée WEMA et MADINI. Les effectifs réunis au sein de ces écoles ont été de l'ordre de 650 filles pour le Lycée WEMA, 217 élèves (filles et garçons) pour St Boniface KITUMAINI, 482 élèves pour MADINI et 145 élèves pour NADIA Pleace School. Total 1494 élèves.

Le but de la manifestation était de lancer le message de paix et de former les artisans de la paix à travers ces différentes écoles. Le résultat de la manifestation fut la création des groupes des artisans de la paix repartis en 3 catégories :

* Groupe A : de 5 - 10 ans : Les juniors de la paix.
* Groupe B : de 10 - 15 ans : Les pionniers de la paix.
* Groupe C : de 15 - 27 ans : Les messagers de la paix.

Message : La culture de paix et de non-violence est proposée aux activités relatives au développement dans la compréhension, au respect de la diversité et de l'unité de la famille humaine, par le biais de l'éducation, de la communication, ainsi que de l'amitié.

Tous les éducateurs sont invités d'inclure dans leur travail, des activités des artisans de la paix, ils sont invités à se joindre au réseau de la paix  

. Ces éducateurs peuvent intégrer leurs classes aux groupes respectifs à un programme ayant pour but de créer un réseau d'amitié avec des groupes des Artisans de la paix d'une autre au  ville ou pays.

II. CELEBRATION DE LA JOURNEE INTERNATIONALE DE LA PAIX EN DATE DU 21 SEPTEMBRE 2004.

Etant donné que notre organisation a vu le jour en 2003, ce n'est qu'à partir de l'an 2004 qu'elle devait célébrer la journée internationale de la paix. Limitée par ses moyens, la FPM a lancé des faire part auprès des autres organisations nationales pour commémorer cette journée avec faste ,  malgré la petite contribution du Bureau de coordination des affaires humanitaires OCHA  LUBUMBASHI nous a assisté avec une rame de papier et la Boulangerie Ouagadougou nous a offert 30 pains pour les artisans de la paix, 4 casiers de la compagnie Coca-cola., la FPM c'est débrouillé pour  célébrer la journée Internationale de la Paix en date du 21 septembre 2004.

A l'ordre du jour étaient prévus les messages de paix véhiculés par les artisans de la paix, accompagnés des poèmes, des chansons et des animations diverses. Les responsables des déférentes organisations nationales et internationales furent invités pour rehausser de leur présence la manifestation  s'excusèrent.

* Un film ou DVD SIDA provenant de la direction Peace x Peace devait être projeté, mais il n'a pas été envoyé. Malgré le bouleversement du programme, l'essentiel a été réalisé : Les artisans de la paix ont observé une minute de silence à 12h00 en priant pour la paix. La FPM a remercié les Entreprises de communication Celtel, Vodacom qui ont aidé à diffuser le message de la paix auprès de tous leurs abonnés à travers les téléphones portables.

Le message essentiel du jour était centré sur l'unité que les artisans de la paix ont illustré à travers le poème suivant :

Oh ! peuple du monde !

Voici le poème de ma main, j'ai cinq doigts, les uns courts et les autres longs, sans contributions des autres il est impossible détenir quelque chose.

Dans Afrique, l'Europe n'existerait pas, sans Europe, l'Amérique n'existerait pas non plus, sans Amérique jamais l'Asie non plus et que composé de cinq continents représentés par les continents qui ne sont que mes cinq doigts de main.

Soyons unis !
Soyons unis !
Soyons unis !

De l'unité mettra un fruit qui est l'amour, la paix et la non-violence.

Vive la paix !
Vive l'Amour !
Vive l'unité !.

III. célébration de la journée internationale de la femme le 08/03/2005 au cours de son évolution, la FPM a créé un département des femmes qui se donne à la lutte contre les violences sociales et conjugales, les inégalités face à l'emploi, la discrimination, le sexisme, afin de créer un monde nouveau dans lequel les hommes et les femmes vivent dans une paix durable.

C'est à travers ce département que la FPM en collaboration avec les différentes associations des femmes et avec peace x peace, a célébré le 08 mars : « journée internationale de la femme ». le thème retenu en RD Congo était le suivant :

- femmes et élections.
- femmes et justice.
- femmes et sécurité.

La façon dont les femmes perçoivent, organisent, communiquent, interagissent et construisent les composantes de la paix possèdent le pouvoir de créer la paix à tous les niveaux. Cependant, le travail des femmes n'est pas comptabilisé et elles continuent d'être exclues des processus de paix, des nations les plus pauvres aux plus industrialisées, les négociations de paix et leur mise à exécution résultant généralement d'une discussion déséquilibre et infructueuse entre hommes. Une paix substantiellement nécessite que les femmes acquièrent un pouvoir entier et égal à celui des hommes.

PEACE X PEACE.

Outre ces différentes célébrations et manifestations diverses en faveur d'une culture de paix et de mon violence, la Fondation de la paix mondiale a aussi créé une école de paix dénommée NADIA Peace School comme signalé dans les progrès (question n°1). Cette école s'occupe, non seulement de l'éducation et l'encadrement des enfants artisans de la paix pour une culture de paix et de non-violence. Cette école connaît d'énormes difficultés pour son fonctionnement surtout sur le plan financier par manque de ses membres de l'organisation pour supporter le coût du loyer et les frais de fonctionnement. Les différents projets envoyés à ce sujet demeurent encore sans issue.

L'EDUCATION POUR UNE CULTURE DE LA PAIX.

Jadis, les latins avaient développé une philosophie piratée sur l'avenir de l'Humanité. Ils soutenaient avec force que « Celui qui veut la paix prépare la guerre constituent une erreur monumentale dans ce sens qu'il y a incitation à la violation des Droits de l'Homme et à violence qui trouble la paix dans le monde.

Le monde actuel doit souscrire à la civilisation de l'Amour sans frontières et opter pour une culture de la paix et permanente. Les préalables qui entrent en jeu pour bâtir un monde plus paisible, Prosper et épanouissant se trouvent enracinés dans les efforts sans cesse conjugués par chaque citoyen de ce monde pour éradiqué les perversion morales et politiques fondées sur des troubles multiformes en vue de promouvoir un type d'humanisme qui concourt et conduit à la valorisation de, la dignité humaine par la non-violence.

Qu'on prenne en compte que celui qui veut vivre la paix préfère la paix. Les conditions essentielles à respecter pour bâtir la paix dans notre monde sont multiples. Au préalable, c'est par l'Amour inconditionnel et indéfectible de notre pays, c'est par le respect des engagements, des Droits de l'homme et de toutes les lois qui régissent les nations de ce monde qu'on instaures une paix durable. C'est donc en accomplissant avec conscience droite nos obligations civiques que nous pouvons engendrer la paix dont les nations ont grandement besoin pour progresser intégralement.

Ensuite, le dialogue franc entre les parties est une thérapeutique une vie indiquée pour construire la paix dans ce monde embrasé par toutes formes de guerre. Car le dialogue facilité et favorise le partage des idées et des opinions diverses en vue d'aboutir aux compromis qui comptent et valent pour toutes les parties en compétition.

Un dialogue qui entretient l'esthétique politique finit toujours par bâtir la concorde entre les différent acteurs politiques des nations. C'est par le dialogue que se développe l'esprit d'ouverture, de compréhension mutuelle, d'écoute, et la réputation des attitudes partisans et des intérêts égoïstes et injustes.

Et c'est aussi par et dans le dialogue franc qu'on cultive l'esprit de justice et de solidarité entre les hommes, entre les nations, entre les composants politiques et entre les sociétés civiles. Cette solidarité fraternelle et humanitaire conduit impérativement à la culture de la paix, cette paix qui est comme une pièce d'or donc les nations ont besoin pour s'enrichir davantage.

Enfin, pour bâtir la paix, il faut que le comportement général de chaque citoyen de ce monde et de chaque nation se laisse imprégner par l'esprit de tolérance, par la non-violence et pour le désir à tout prix de la justice distributive. Jésus, Ghandi, Martin Luther King, l'Evêque Sud-Africain Desmond Tutu ont pu marquer la bonne marche de leurs nations respectives, car ils sont tous artisans de la paix par la pratique de la tolérance et de la non violence qui ne blessent en aucun cas la dignité de la personne humaine ni celle de l'humanité tout entière. C'est donc en acceptant l'autre tel qu'il est différent de moi que je participe à la tolérance et à la non violence pour bâtir la paix pour tous et autour de moi.






ADVICE: What advice would you like to give to the Secretary-General and the General Assembly to promote a culture of peace and nonviolence during the second half of the Decade?

Au Secrétaire Général et à l'assemblée Générale nous suggérons ce qui suit :

* Prolonger la durée de la compagne de culture de paix et de non violence pour permettre aux différentes organisations répandues à travers le monde d'atteindre les objectifs qu'elles se sont assignés dans le domaine de la paix.

* Promouvoir le dialogue entre les peuples afin de sauvegarder la nature et résoudre tous les conflits entre les régions du monde entier.

* Supprimer les prévalences sous-culturelles et promouvoir la cohabitation et les échanges inter-culturelles.

* Instaurer des bourses dans les Universités de paix en faveur des artisans de la paix.

PARTNERSHIPS: What partnerships and networks does your organization participate in, thus strengthening the global movement for a culture of peace?

- CANADIEN CENTRES FOR TEACHING PEACE dirigé par Robert A Stewart. Htt://www.peace.ca (CANDA)
- UNOY Peacebuilders, Pumerend, the Netherlands, Website : www.unoy.org (NETHERLANDS).
- PEACE & PEACE Xelsite : www.peacexpeace.org
- OCHA R.D.Congo/Katanga
- Autres organisations locales
- Division de la jeunesse R.D.Congo/Katanga.

PLANS: What new engagements are planned by your organization to promote a culture of peace and nonviolence in the second half of the Decade (2005-2010)?

Pour la deuxième moitié de la décennie, notre organisation prévoit étendre la campagne de sensibilisation et de formation pour une Culture de paix et de non violence à travers toute l'étendue de la R.D.Congo y compris le milieux les plus reculés.

Elle prévoit aussi connecter ces artisans de la paix de la R.D.Congo au réseaux Internet pour leur permettre de communiquer et de partager avec leurs semblables qui évoluent à travers le monde entier.

A ce sujet, plusieurs projets sont prévus notamment :

- Le projet de formation des formateurs des artisans de la paix
- Le projet du Cyber café pour la connexion au réseau Internet.

Postal address of organization

Siège Administrative de l'Association
Avenue KABALO contre SANDOA B.P : 47 Lubumbashi

E-mail address of organization

wpfdrcongo@yahoo.fr
sppmcongo@yahoo.fr

Website address of organization


Highest priority action domain of a culture of peace

Education pour une culture de paix

Second priority action domain of a culture of peace

Compréhension, tolérance et solidarité

Highest priority country of action (or international)

Notre organisation est national et évolue en « R.D.Congo » Avec le temps, elle pourra étendre ses horizons au niveau régional.

Second priority country of action (or international)

Back to top
Organization: Fondation de la paix mondiale en R.D.Congo

Click here to add a report from another organization.
new topic